IMPORTANT: Nous rappelons que ce site ne doit pas être utilisé le Shabbath et les jours de Fêtes.

Dès la naissance de Rabbi Na'hman elle s'occupa de lui dans la plus grande sainteté et, en effet, Rabénou témoigna lui-même avoir commencé à servir D-ieu dès l'âge de trois ans. A six ans, il sortait en cachette toutes les nuits pour aller prier sur la tombe du Baal Chem Tov et rentrait juste avant l'aube sans que personne ne se doute de rien et c'est à sept ans qu'il commença l'écriture de son premier livre, le fameux Sefer Hamidot (Livre du Alef-Bet). Néanmoins, quand on disait à Rabénou qu'il devait son niveau spirituel à ses origines saintes, il réfutait cette affirmation et assurait qu'il avait fourni des efforts incessants pour devenir ce qu'il était devenu.

C'est pourquoi la dimension spirituelle de Rabbi Na'hman était absolument unique en son genre. Il ne se satisfaisait jamais des niveaux sublimes qu'il atteignait et se renouvellait sans cesse, à tel point que vers les derniers jours de sa vie il avoua à son principal élève, Rabbi Nathan, que sa grandeur doublait à chaque seconde. La bouche ne peut exprimer, ni le coeur imaginer la nouveauté incroyable qu'il était pour ce monde.

Très jeune, Rabbi Na'hman devint un Tsadik absolument parfait, débarrassé du moindre soupçon d'appétit malsain et de mauvais trait de caractère alors qu'il était encore adolescent. Il eut son premier 'Hassid à l'âge de treize ans et dès dix huit ans, il était entouré par un nombre important de 'Hassidim qui affluaient de partout avec parmi eux des Tsadikim comme le fameux Maguid de Téravitza, âgé de soixante dix ans et chef spirituel (Admour) de quatre vingt cinq villes, qui avoua: "Je suis un expert en Tsadikim mais je me suis attaché à un enfant."

Rabbi Na'hman de Breslev déclara cependant: "Personnellement je n'ai rien à faire dans ce monde, je n'y suis venu que pour rapprocher les âmes d'Israël vers Ha-chem Itbarakh" ('Hayé Moharan). Telle est la mission sainte à laquelle s'employa le Tsadik de toutes ses forces. Il dévoila il y a environ deux cent ans des enseignements et des conseils qui sont d'une actualité déconcertante et permettent à n'importe quel Juif de trouver la force de sortir de ses erreurs. Chaque année à Roch Hachana plusieurs dizaine de milliers de Juifs venus du monde entier se rendent en Ukraine à Ouman sur son Kéver (tombe) et ce nombre ne cesse de grandir le Tsadik ayant promis des bienfaits extraordinaires à celui qui viendra le péleriner. (voir rubrique Sa Promesse).

Rabbi Na'hman

"Rabénou", c'est ainsi qu'il est surnommé par ses élèves, est l'arrière petit-fils du Baal Chem Tov et descend directement du Roi David. Sa mère Feïgué était célèbre dans toute l'Ukraine pour sa grandeur spirituelle, elle était surnommée "Feïgué la prophétesse" par les Tsadikim de l'époque.