IMPORTANT: Nous rappelons que ce site ne doit pas être utilisé le Shabbath et les jours de Fêtes.

Quelques années avant sa disparition précoce à trente huit ans, Rabbi Na'hman a réuni deux témoins, eux-mêmes Tsadikim, Rabbi Aharon de Breslev et Rabbi Naftali de Némirov, et fait devant un sefer Torah ce serment que personne n'a jamais fait avant ou après lui: "Même quand mes jours seront terminés, celui qui viendra sur ma tombe réciter les dix psaumes du Tikoun Haklali et qui donnera une pièce de Tsédaka en ma mémoire, même si ses fautes et ses péchés se sont multipliés sans limite, D-ieu en préserve, alors j'utiliserai ma force et m'étendrai en long et en large pour le réparer, je le sortirai du plus profond de l'enfer" (Si'hot Haran 141, 'Hayé Moharan 225).

Qui pourrait se passer d'un tel soutien? Qui peut dire qu'il n'en a pas besoin? 

 

Ces paroles concernent notre passage sur terre quand on a besoin de conseils pour sortir de la souffrance de ce monde mais aussi notre devenir après la mort, quand le moment est venu de rendre des comptes et que l'on a besoin d'un excellent avocat. Rabbi Na'hman, véritable cadeau envoyé par Ha-chem pour nos générations affaiblies, a promis qu'il pouvait nous sortir des situations les plus graves. Quant à nous, il est juste demandé de faire preuve d'une qualité essentielle: la "Emounat 'Hakhamim", c'est à dire la foi dans les paroles de nos sages.

Rabbi Na'hman: Sa Promesse